Perfectionnement

Les médecins qui souhaitent effectuer des examens d’évaluation de l’aptitude à la conduite doivent être formés en conséquence. Un système progressif est prévu: plus l’examen à réaliser est complexe, plus les exigences fixées sont élevées. 

Niveau de formation 1 

Pour les médecins qui examinent les personnes âgées. La condition posée est qu’ils disposent des connaissances et des aptitudes décrites dans l’ordonnance réglant l’admission à la circulation routière. Ils sont libres d’acquérir ces compétences comme ils le souhaitent (par ex. cours, auto-apprentissage). 

Niveau de formation 2 

Pour les médecins qui examinent les chauffeurs professionnels. La condition posée est qu’ils aient suivi une formation continue d’un jour. 

Niveau de formation 3 

Pour les médecins qui examinent les cas ambigus relevant des niveaux 1 et 2 ou qui procèdent à des évaluations dans des cas spécifiques (par ex. personnes handicapées physiquement). La condition posée: formation d’une demi-journée et réalisation de 5 expertises avec supervision d’un médecin de niveau 4. 

Niveau de formation 4 

Pour les médecins qui réalisent l’ensemble des examens de l’aptitude à la conduite et de la capacité de conduire (y c. évaluations délicates de problèmes de dépendance et de maladies complexes). La condition posée est qu’ils possèdent le titre de «spécialiste en médecine du trafic SSML». 

Condition posée pour la réalisation des expertises relevant de la psychologie du trafic 

Les personnes qui souhaitent effecteur des évaluations relevant de la psychologie du trafic doivent posséder le titre de «psychologue spécialiste en psychologie de la circulation FSP, option diagnostic». 

La liste des cours, avec indication des coûts, fournit une vue d’ensemble détaillée des contenus de formation dans les niveaux 1 à 3. Trois formations continues comprenant six modules au total sont proposées.